Cette semaine, les avocats du cabinet plaident à trois reprises au moins au Tribunal Judiciaire de Paris (pour un dossier en contrefaçon d’œuvres d’art, un litige en contestation d’authenticité d’une œuvre d’un génie pictural du XXe siècle et une affaire d’utilisation illicite du sigle d’une organisation officielle …), devant le Tribunal Correctionnel de Paris pour une affaire de trafic de stupéfiants, et devant la Cour Nationale du Droit d’Asile pour l’octroi du statut de réfugié à un journaliste turc en exil. Un cabinet de conseils … et de contentieux.