L’avocat et écrivain Emmanuel Pierrat a rédigé une longue contribution dans La Grande Revue annuelle, du musée Barbier-Mueller Genève Laurence Mallé pour leur édition « La transmission ».

 

A cette occasion, l’amoureux de l’art nous raconte son ascension grâce aux bibliothèques publiques jusqu’à la fondation de son cabinet. Dans le cadre de son incroyable bibliothèque et au milieu de ses collections d’art, il se confie également sur la révérence qu’il témoigne à la « mémoire » qui est pour lui, indissociable à la structure d’une société. Il partage également sa passion pour les arts africains et les différentes cultures.

 

Au long de cet échange, l’avocat et écrivain se livre sur l’importance de la transmission et sur l’impact qu’ont eu ses rencontres et découvertes durant sa vie.